Qu'est-ce que le Paris - Nice ?


Paris-Nice est une course cycliste française qui se tient depuis 1933, la célèbre course au soleil tiendra sa 80ème édition en mars 2022. Le départ, donné depuis 13 ans dans les Yvelines, se fera cette année de Mantes-la-Ville le dimanche 6 mars prochain.

Au delà du départ de la course et de la première étape qui se tiendra sur la commune, le Paris-Nice est aussi un long week-end festif d'animation qui se tiendra sur la commune !

QUELQUES CHIFFRES

22

équipes engagées

13ème

départ dans les Yvelines

9

millions de téléspectateurs

190

pays diffuseurs de la course


Parcours de la course en 2022


Le départ sera donné à Mantes-la-Ville !

Cette année, c’est Mantes-la-Ville qui sera mise à l’honneur. Depuis 2010, le grand départ du Paris-Nice, course cycliste professionnelle de renom, prend son envol dans les Yvelines. 2022 ne fera pas exception.

Les coureurs emprunteront les routes du Mantois pour la première étape le 6 mars prochain, une boucle entière concentrée dans les Yvelines.
Mercredi 5 janvier, dans les salons de l’hôtel du Département, Amaury Sport Organisation (ASO) a ainsi pu dévoiler le parcours en 7 étapes de cette 80e édition. Un tracé qui prendra la direction du soleil et de Nice.

Le lendemain, les coureurs partiront d’Auffargis pour rejoindre Orléans.

Devenir bénévole à Mantes-la-Ville


2022_RS_320x1920_Paris-Nice_Devenez bénévole

Plan de circulation et d'implantation



Retrouvez tous les détails de stationnement, de circulation et de passage de la course durant le week-end du 5 et 6 mars dans notre commune.


Un week-end riche en animations !


Mantes-la-Ville au rythme du vélo !

Pour célébrer ce moment unique, nous mettrons en place un village pour le public avec le Département des Yvelines, partenaires d’ASO et du Paris-Nice.
Dès la veille du grand départ, le 5 mars, une multitude d’animations seront mises en place : initiation BMX, vélo smoothie, atelier savoir rouler à vélo… tant d’activités qui raviront petits et grands autour du cyclisme.
Sans oublier les traditionnelles cyclos organisées en partenariat avec le Département et le comité départemental le samedi.
Plusieurs parcours seront fléchés, allant de 25 à plus de 100km pour les plus aguerris.
Le lendemain, place à la course et à la présentation des coureurs sur le podium du village. L’occasion d’admirer les grands champions avant le départ.
49631260427-21ee28b3b8-c
©CD78/ N.Duprey

Petite histoire de la célèbre "Course au Soleil"


Au début des années 30, Albert Lejeune dirige deux journaux qui font autorité, sont lus par le plus grand nombre et sont l’objet de convoitise de la part des publicitaires. Il cherche a créer un lien entre ses deux journaux, Le Petit Journal basé à Paris et Le Petit Niçois basé à Nice. Cet événement doit être cycliste. À l’époque l’intérêt pour le cyclisme est immense. En Europe, les courses d’un jour de ville à ville sont nombreuses.

Les courses à étapes beaucoup plus rares. Il y a bien sûr le Tour de France et le Tour d’Italie (le Tour d’Espagne ne naît qu’en 1935) et deux autres épreuves d’une durée de 8 jours au cours desquelles les coureurs français se distinguent : le Tour de Catalogne et le Tour du Pays Basque.

L’idée directrice d’Albert Lejeune est simple : il s’agit de relier le centre géographique de ses deux journaux par une course cycliste novatrice. D’où le choix de Paris-Nice, sur une durée de six jours, pour prolonger la saison hivernale en rappelant ainsi les Six Jours, course très prisée par le public à l’époque. La course prend le nom de «Six Jours de la Route ».
149 candidatures sur 200 sont retenues avec une seule obligation : être un coureur cycliste confirmé, c’est-à-dire être professionnel.